Karine Ravier - Naturopathe - Paris 17

Karine Ravier - Naturopathe - Paris 17

Les alternatives au lait de vache

Le mois dernier je vous exposais les nombreuses croyances véhiculées sur les produits laitiers, soit disant indispensables à notre santé. Je vous expliquais quelles étaient les pathologies dans lesquelles la consommation de ces produits était incriminée. Ce mois-ci nous allons terminer ce chapitre avec les aliments qui peuvent remplacer le lait de vache. Mais d'abord rappelons les signes qui font penser que votre enfant supporte mal ce lait.

Les signes que votre enfant est peut-être intolérant au lait de vache :

- Mon bébé souffre d'asthme, de régurgitations et de bronchiolites à répétition. Dans tous les cas, il s'agit probablement d'une allergie aux protéines de lait et il faut arrêter les produits laitiers pendant une période d'un mois pour voir s'il y a amélioration.

- Il souffre très souvent de diarrhée,

- Mon enfant a des rhinopharyngites ou des otites à répétition,

- Il se plaint souvent d'avoir mal au ventre, il est ballonné : un grand classique du matin avant de partir à l'école « j'ai mal au ventre ». On pense qu'il s'agit d'un prétexte pour ne pas aller à l'école, ce qui peut arriver, mais la plupart du temps votre enfant a vraiment mal au ventre. Et ce n'est pas le cacao de son bol de  chocolat qui est en cause mais probablement le lactose.

- Il a de l'eczéma et vous avez tout essayé, les crèmes de toute sorte, les savons doux, les vêtements en coton, rien n'y fait et il faut souvent donner de la cortisone pour voir une amélioration. De plus en plus de dermatologues prônent l'arrêt des produits laitiers dans ce cas.

Les alternatives aux yaourts

º Yaourts de soja : toutes les marques s'y mettent, de plus de plus de parfums sont proposés, des yaourts, des crèmes dessert, tout le monde peut y trouver son compte.

Attention ! le soja contient des phyto-oestrogènes et il convient donc de ne pas en manger en trop grande quantité.

º Yaourts de brebis : Doux et onctueux, leur goût et leur texture sont très plaisants. Ils sont présentés nature, au citron, à la vanille ou avec de la purée de châtaigne. Ils sont riches en fer, magnésium et calcium.

º Yaourts de brebis à la grecque : un petit délice que l'on peut utiliser en dessert ou pour agrémenter différentes sauces salées. Marque Bonneterre.

A noter ! Le lait de brebis est mieux accepté que le lait de vache, néanmoins si vous testez une éventuelle intolérance aux produits laitiers, il vaut mieux s'abstenir de consommer tous produits  laitiers de vache, brebis ou chèvre. Une réintroduction sera peut-être possible ensuite avec des yaourts de chèvre puis de brebis.

Par quoi remplacer le lait de vache ?

Des alternatives réellement intéressantes

º Lait de soja : Très riche en protéines et en acides gras insaturés, il est présenté nature ou parfumé pour améliorer sa saveur naturelle assez fade. Son utilisation est facile dans les desserts. Riche en phyto-oestrogènes, il ne faut pas le donner en trop grande quantité aux enfants. En revanche cette propriété ainsi que sa haute teneur en calcium le rend très intéressant pour les femmes ménopausées ainsi que pour les personnes ayant du cholestérol, sa consommation permettant de le faire baisser.

º Lait de riz : Très riche en sucres lents, il est énergisant. Il ne contient que très peu de protéines et il convient donc de compenser ce manque dans le reste de l'alimentation.

º Lait d'amande : Très riche en minéraux, en calcium, potassium, phosphore et magnésium ainsi qu'en protéines et en fibres douces pour les parois intestinales, ce qui en fait une excellente alternative au lait de vache pour les enfants. Les marques La Mandorle ou De Bardo le propose en poudre très facile à utiliser mélangé à de l'eau pour obtenir un lait. Comme il est un peu faible en omégas 3, ces marques le proposent également enrichi en omégas 3 et en probiotiques.

º Lait de châtaigne : De saveur plus neutre, très légèrement sucré, ce lait plait beaucoup. Riche en vitamines du groupe B, vitamine C, magnésium, calcium et glucides lents, c'est un excellent  alcalinisant, qui permet de lutter contre l'acidification de nos tissus. Il est énergisant et assure bon équilibre glycémique. On le trouve également chez La Mandorle et De Bardo.

A noter ! le lait Bardo'Jum de la marque De Bardo, lait de châtaigne enrichi de lyophilisat de lait de jument, il est particulièrement adapté aux enfants et aux personnes affaiblis, grâce à sa teneur en ferments lactiques de qualité, il améliore la flore intestinale et les défenses immunitaires.

º Lait de jument : le lait le plus proche du lait de femme (le cheval et l'homme sont monogastriques, ils n'ont qu'une poche stomacale contrairement aux bovins et ovins). Il contient la même teneur en protéines, des glucides et des minéraux de très bonne qualité. Digeste, il aide à équilibrer la flore intestinale, il stimule les défenses immunitaires et aide ainsi à lutter contre les infections ORL, améliore les problèmes de peaux, améliore la glycémie, etc. Bref, ce lait est une véritable panacée. Néanmoins son prix est un peu élevé, on le donne aux enfants affaiblis ou convalescents, à ceux qui dorment mal, qui sont fréquemment malades. Il est également recommandé aux personnes âgées et aux femmes souffrant d'ostéoporose.




2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 232 autres membres